Article du mois

Article protégé - Merci de ne pas le copier 

Procédure d'exécution d'une technique au Karaté Traditionnel

Texte de Ibrahim El Marhomy

ORDRE D'EXÉCUTION D'UNE TECHNIQUE

L’ordre de l’exécution d’une technique est le suivant :

  1. Ichi Gan (Mental)

  2. Ni Soku (Pied)

  3. San Tan (Physique)

  4. Shi Ryoku (Technique)

Gan : Lors de toute exécution il y a d’abord la perception mentale pour imaginer l’action.

Soku : Au moment de l’exécution, la première partie du corps à se déplacer est le pied qui se met en avant en direction de la cible.

Tan : Suivi par le centre physique du corps qui se met en action.

Ryoku : La quatrième et dernière étape correspond à l’exécution (réalisation) de la technique.

EFFICACITÉ

Pour obtenir un maximum d’efficacité lors de l’exécution d’une technique :

  1. Shin (Esprit)

  2. Ki (Energie)

  3. Ryoku (Technique)

  4. Ichi (Union des 3 éléments ci-dessus)

Shin : Au moment de l’exécution, il faut avoir un esprit fort (détermination).

Ki : Libérer un maximum d’énergie au moment du démarrage et la maintenir.

Ryoku : Diriger la technique avec un maximum de détermination mental et d’énergie vers la cible.

Ichi : Afin d’obtenir un maximum d’efficacité, il est nécessaire d’unir les trois éléments ci-dessus au moment de l’exécution de la technique.

KI-AI

Les 3 formes de Ki-ai

  1. Ei (Ki-ai pour une courte distance)

  2. Ya (Ki-ai pour une moyenne distance)

  3. Toh (Ki-ai pour une longue distance)

 

Il s’agit des trois ki-ai selon les trois distances au moment de l’exécution.

© 2019 - Fédération de Karaté Traditionnel Budo France - Tous droits réservés           Mentions légales         Questions

  • Facebook - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle