Article du mois 

Article protégé - Merci de ne pas le copier 

Maximiser l'impact et les coups de pied au Karaté Traditionnel

Chapitre Un 

L'impact

Les techniques du Karaté Traditionnel se concentrent principalement sur l'impact ou la puissance de choc délivrée à une cible spécifique. La formule pour calculer l’impact est : 

 

Ce concept fondamental est dérivé des racines du Karaté Traditionnel de la Chine Ancienne "Chan-Fa", découvert à Okinawa, cela a évolué en un art de self défense sans armes, utilisant le corps humain comme un "fouet" pour créer une accélération maximale en utilisant des actions "éclairs/rapides". L'ITKF a établit un système d'entrainement en provenant d'OKINAWA et des technique de Karaté japonaise basées sur les principes du BUDO Japonais.

I. TECHNIQUES DE MAIN 

La préparation

1. Maintenir nécessairement le mental et le physique prêt à l'action.

2. L'énergie du KI est créé depuis le bas ventre (Tanden) et ensuite délivrée à la cible.

Cependant les autres parties du corps doivent être flexible et agile. 

A. Première étape - Augmenter l'accélération 

L'initiation de la technique 

 

 

a) Il est nécessaire d'éliminer toutes hésitations. En utilisant la respiration (expiration inverse), mettre la pression au niveau du bas ventre dans la diction opposé à la direction de la technique et en même temps engendrer directement une pression vers le sol.

b) En utilisant le sol comme base, bouger le centre du corps rapidement et en même temps expiré brutalement dans la direction de la technique délivrée, en libérant la pression sur les muscles du bas ventre.

 

Maximum de précision dans l'accélération de la technique. Au même que la technique touche la cible. Le "hikite" est d'abord généré de façon interne depuis le centre du corps qui est suivie par une connexion passant par le coude et finalement, on arrive à un maximum d'impact sur la zone de contact.          

B. Seconde étape – Rassembler l’énergie

A la fin de la technique au niveau de la zone de contact, l’action de contraction continue en serrant les muscles internes du bras vers les muscles du corps et ensemble toute l’énergie est rassemblée au niveau du bas ventre (Tanden).

C. Troisième étape – La production de force 

1. En utilisant une expiration très forte et très pointue, assemblée avec énergie total et le poids du corps, en exerçant une pression vers le sol.

2. La force de réaction est absorbée par les corps.

D. Quatrième étape – Libération de la force et création de l’impact

1. En utilisant une forte intention et une forte expiration (avec le KIAI). Le type d’expiration crée une réaction sur la puissance de l’impact. Dans le BUDO, il y a de manière générale 3 types de KIAI :

  • Eii

  • Ya

  • Toh

2. Dans l’étape finale, une contraction aigue des muscles du corps venant du sol, passant par les jambes, par le corps à travers le point de contact créant l’impact.

II. LES TECHNIQUES DE PIED

La préparation 

 

Les principes de base sont la même que celle des techniques de bras :

  1. Maintenir nécessairement el mental et le physique prêt à l’action.

  2. L’énergie du KI est créée depuis le bas ventre (Tanden) et ensuite délivrée à la zone de contact. Cependant, les autres parties du corps doivent être flexible et agile.

  3. La jambe d’appuie doit être courbée au niveau du genou afin d’agripper le sol.

 

A. 1ère étape – Augmentation de l’accélération

Initiation de la technique et l’accélération

a) En utilisant la respiration, le centre du corps bouge les hanches et le coccyx dans la direction des différents types de coup de pied.

Par exemple :

(1) Mae-geri (coup de pied frontal) – les hanches et le coccyx sont dirigés vers l’avant.

(2) Mawashi-geri (coup de pied latéral) – les hanches et le coccyx sont tournés vers le côté et vers le haut.

(3) Ushiro-geri (coup de pied vers l’arrière) – les hanches et le coccyx sont dirigés vers l’arrière et vers le haut.

(4) Yoko-geri (coup de pied côté) – les hanches sont dirigés vers le côté et vers le haut.

b) Pendant l’expiration, en utilisant l’action des hanches et du coccyx, presser la jambe d’appui sur le sol et la jambe donnant le coup de pied, les pieds doivent monter au niveau du genou qui fait pression, en serrant la jambe vers le corps.

c) En utilisant une forte expiration, les muscles contractés doivent faire une exécution rapide de la technique avec un retour rapide par le centre.

Production de la force

A la fin de la technique, exercez une pression vers le sol avec la jambe d’appuie.

Etape finale

Ramenez la jambe qui exécute vers le corps avec une expiration inverse.

© 2019 - Fédération de Karaté Traditionnel Budo France - Tous droits réservés           Mentions légales         Questions

  • Facebook - Grey Circle
  • YouTube - Grey Circle